header02.png
srj

Brêve description

Le SRJ offre aux jeunes porteurs d'un handicap un accueil et un hébergement permanents de jour comme de nuit dans un environnement adapté.

Suivi médical, soins infirmiers, activités éducatives, créatives et récréatives, suivi psychologique et social, tout est prévu pour favoriser l'épanouissement du jeune, qu'il fréquente ou non un établissement d'enseignement.

Agrément

Le SRJ "I.M.S. CINEY" est agréé pour accueillir 32 garçons et filles, âgés de 0 à 18 ans, bénéficiaires des prestations de l'AWIPH, atteints de déficience mentale sévère ou profonde, dont également un maximum de 13 handicapés mentaux légers ou modérés, avec éventuellement des handicaps associés.

Coût du séjour

1. Part contributive fixée par l'AWIPH

Le jeune bénéficie-t-il d’allocations majorées en raison de son handicap ?
Les personnes qui ont le jeune fiscalement à charge bénéficient-ils de l’intervention majorée (mutuelle) ?

Dans ces deux cas, la part contributive journalière = 2/3 des allocations familiales divisés par le nombre de jours du mois.

  • Exemple : En juin, 2/3 AF = 467,79 € présences = 24 jours. La part contributive s'élève à 467,79 / 30 x 24 = 374,23 €.

Dans la plupart des autres cas, les revenus des personnes qui ont le jeune fiscalement à  charge doivent également être pris en compte.

A partir du mois anniversaire de ses 18 ans, le jeune qui bénéficie d'une dérogation pour lui permettre de séjourner en SRJ contribue à ses frais de séjour comme s'il résidait en SRA.

2. Suppléments

Peuvent être réclamés en plus de la part contributive :

  • la partie du coût qui reste à charge du bénéficiaire dans les frais de prothèse;
  • les frais de transport exposés par la personne handicapée pour se rendre du lieu du service vers sa résidence, son lieu de travail ou un établissement d’enseignement et inversement;
  • les frais scolaires;
  • les frais spécifiques à l’incontinence;
  • les frais d’aides techniques telles que les voiturettes et autres dispositifs mécaniques ou électroniques;
  • la part des frais pharmaceutiques non couverts par une intervention prévue dans le cadre des subventions et déduction faite des interventions de la mutualité.
  • La part restant à charge du bénéficiaire lors d’une hospitalisation autre que de jour, après intervention de l’organisme assureur.

3. Loisirs et frais de confort :

A la demande de l’usager, demande garantie par l’équipe pluridisciplinaire, la direction vous enverra une lettre requérant votre accord pour une intervention financière en matière de loisirs ou de confort.

L’institution ne pourra vous facturer ces frais que si elle reçoit votre accord écrit. A défaut, l’institut n’engagera aucun frais.

Pour plus de détail, voir le Chapitre IV de l'Arrêté du Gouvernement wallon du 9 octobre 1997 : http://wallex.wallonie.be/index.php?doc=704&rev=682-11346

post-it-ims

visite-guidee

envoyer-carte

mots-cls

footer